28/11/2010

Etude de cas: de la gestion des verrous entre poste d'aiguillage et terrain

Lors des études de cas, on rencontrera de temps à autre des situations où la cabine doit s'assurer qu'un aiguillage ou groupe d'aiguillages sont correctement postionnés avant de poursuivre plus avant dans l'établissement d'un itinéraire!

Voici, en image, le principe!

Pour commencer, la situation représentée sur un PSS:

 

cas_04b-vi.jpg

 

Sur cet extrait du PSS de Bastogne-sud, de part et d'autres du Poste D, les aiguillages 207 et 208 sont équipés de clé qui, si on observe bien, semble liées.  La clé 234 de l'aiguillage 208 se trouve sur le bâti.  Postionnée de telle manière qu'elle puisse interférer avec les enclenchements.  Voici une vue d'un autre bâti où on peut voir ces clés en place!

 

11262010_004-vi.jpg

 

En médaillon, le côté du bâti où se trouve ces clés.  Dès que l'on retire une des clés, une série d'enclenchements seront mis en oeuvre, seul le retour de la clé ou de la clé finissant la boucle permettra de poursuivre en cabine.

Sur le terrain, les clés sont positionnées autour du verrou de levier, comme ici:

 

11282010_054-vi.jpg

 

La clé venant du bâti se place à droite, elle libère le verrou de droite.  On change l'aiguillage et on le verrouille avec le verrou de gauche, qui va alors libérer la clé de gauche.  Celle-ci pourra servir pour un autre aiguillage ou être replacée sur le bâti de la cabine.

Vu de l'autre côté du levier, on voit comment cela est agencé pour permettre l'action du second verrou:

11282010_052-vi.jpg

(notez la petites extension en arc de cercle à droite et sous le pivot du levier)

Sur le PSS, on note la présence de la mention 'Verrou saxby', voici une vue d'un tel verrou sur le terrain.

 

11282010_055-vi.jpg

C'est un exemple de ce qui est possible!  L'avantage est que le manoeuvre ne doit pas aller sur la voie.

 

 

21:06 Écrit par Stéfan Paitoni dans Etude de cas, Principes | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.