02/12/2010

Lg86 H15: signal d'arrêt

Ce signal assurait la fonction de signal d'entrée en gare de Frasnes mais l'abandon de la section Frasnes - Leuze l'a rendu inutile.  La palette d'arrêt, à trinocle intégré a donc été démontée, il ne reste plus que la mécanique pour attester de sa présence.  A première vue, ce signal devait présenter les positions 0° - 45°.

Voici une vue de face du mât, triste vue....

 

11262010_093-vi.jpg

 

Le même signal vu de l'arrière, en ombre chimoise...

 

11262010_095-vi.jpg

 

Voici une vue rapprochée du support de palette,

 

11262010_096-vi.jpg

 

La poulie à coulisse et le support de désengageur:

 

11262010_098-vi.jpg

 

Comme pour le signal d'entrée, côté Renaix, voici le bras intermédiaire dans le système de transmission:

 

11262010_099-vi.jpg

11262010_101-vi.jpg

 

 

Lg86 G15: combiné arrêt manoeuvre

Le signal G15 assurait la fonction de signal de sortie vers Leuze, il présentait deux platettes sur un mât de type 'soudé'.  La palette d'arrêt pouvait présenter les positions 0° - 90° puisqu'elle autorisait un grand mouvement sans restriction.  La palette de manoeuvre, gérée par le poste D, pouvait prendre les positions 0° - 45°.

Une vue des palettes:

11262010_085-vi.jpg

Où on voit clairement que la lentille 90° de la palette de manoeuvre est occultée.

Une vue arrière du signal, la rame garée à côté se trouve dans le faisceau géré par le poste D.

11262010_078-vi.jpg

La vue trois quart arrière permet de voir les jeux de tringles partant des poulie à coulisse vers les palettes.

11262010_079-vi.jpg

La poulie arrière gère la palette d'arrêt, celle d'avant gèrant la palette de manoeuvre.

Une vue de la palette de manoeuvre:

11262010_083-vi.jpg

Et le pied du signal:

11262010_089-vi.jpg

11262010_090-vi.jpg

11262010_092-vi.jpg

On notera que les bifilaires partent dans des directions opposées...

01/12/2010

Lg86 F15: signal d'arrêt

Le signal F15 couvre l'entrée en gare de Frasnes-lez-buissenal en venant de Renaix.  La présence d'un triangle jaune réduit la vitesse à 40 Km/h.  Sa palette d'arrêt peut prendre les positions 0° - 45° avec un feu jaune à 45°.  La présence d'une optique verte laisse penser que ce signal devait présenter les 3 positions.  Il y avait peut être une seconde poulie à excentrique sur le devant venant compléter la commande de ce signal.

 

11262010_047-vi.jpg

 

Une vue arrière du signal, notez le 'vert' légèrement visible:

 

11262010_051-vi.jpg

 

La vue latéral gauche montre la poulie à coulisse ainsi que l'emplacement pour un désengageur, non présent ici.

 

11262010_053-vi.jpg

 

Une vue rapprochée de la palette:

 

11262010_056-vi.jpg

 

L'accès difficile à la lanterne du signal de ralentissement a imposé la présence d'une petite échelle latéral que l'on voit bien ici:

 

11262010_061-vi.jpg

 

Ou encore ici, avec un gros plan sur cet emplacement de désengageur.  On notera également qu'il assure, ou assurait, la fonction de signal avertisseur pour le signal de sortie G15.

 

11262010_062-vi.jpg

 

Revenons sur la transmission du mouvement vers la palette.  Le bifilaire agit sur une roue à coulisse située dans l'axe du mât.  Le mouvement de commande est transférer à l'équipement en place du désengageur, qui n'agit que comme relais.  Si on observe bien, on remarque des trous situés à la même hauteur que les fixations de la roue à coulisse.  Peut être servaient-ils à fixer une seconde roue, disparue depuis.

 

11262010_064-vi.jpg

 

La tringle montante vient ensuite attaquer un mécanisme réducteur qui n'est autre qu'un accouplement entre deux tringle de commande, dont une est fixe.  Voici cette commande fixe par rapport au mât.

 

11262010_063-vi.jpg

 

Sur cette dernière vue, on remarque la présence d'un petit crochet dont j'ignore encore l'usage mais je ne désespère pas.

Cette vue est un peu sombre mais on devine bien le principe!

 

11262010_059-vi.jpg

 

Un bras articulé en son centre via une bielette est relié à chacune de ses extrémités à une commande!  Dans notre cas, celle de gauche vient de la poulie à coulisse, l'autre est fixe.  Au point d'articulation, on connecte la tringle qui va actionner la palette.  Dans notre configuration, le mouvement venant de la poulie est renvoyé à la palette mais avec une amplitude de moitié (45°).  On devine comment on pourrait fournir la 3ème position.

Encore quelques vues, plus de profil, de ce mécanisme:

 

11262010_058-vi.jpg

11262010_057-vi.jpg

11262010_050-vi.jpg

J'espère pouvoir montrer une telle commande appliquée à trois vrais positions mais voici, pris sur un autre signal, la configuration qui aurait pu être en place avant la suppression de la troisième position:

11282010_103-vi.jpg